mars 2005


Retour de séjour "à la campagne" où il fait pas beau et où la bière est pas chère.
A l'aller, départ en avion grâce à Soso et surtout j'ai assisté à l'atterrissage dans le cockpit, grand moment malgré le mauvais temps. Petite déception le co-pilote n'était pas Kareem-Abdul Jabbar et le captain ne m'a pas demandé si j'aimais les films de gladiateur…
Le retour fut plus "classique", en train, à regarder la désertique campagne entre Bordeaux et Paris, tout en écoutant le trés méconnu mais trés mélodique "Frengers" des Danois Mew.
La preuve avec Comforting sounds.

Ce matin, Mina le chat-bonzaï, comme l'appelle la véto, fait définitivement une croix sur une quelconque progéniture.

Tous les ans c’est la même rengaine, tout le monde m’appelle Pascal. J’ai encore eu droit cette année à des « Bon week-end Pascal » alors que merde tout le monde sait que je m’appelle pas Pascal !!!! Dieu merci sinon j’aurai droit à des « Bon week-end pascal Pascal ».
Sinon que devient François françois ?

Quand la lumière s'est rallumée, j'étais comme toute la salle les yeux hagards, silencieux, la boule dans le ventre, peut-être même un sentiment de culpabilité alors que je n'y suis pas directement pour quelque chose.
Culpabilité devant la mort à petits feux de millions d'africains par des mécanismes multiples, le fameux "cauchemar de Darwin" qui donne son titre au film. On n'est plus au stade de l'évolution de l'espèce chère à Darwin mais plutôt au stade de la destruction. Un pseudo-intello, le seul à avoir la force de parler une fois le film terminé, lance "c'est les gens qui étaient pas au courant qui sont choqués". Bullshit !!
En quoi le fait de savoir doit rendre insensible, en quoi la mort de millions de personnes à des fins capitalistes est-elle non ou peu choquante sous prétexte que l'on est au courant ? Personnellement je ne m'habitue pas à la barbarie.
Le processus est le suivant : l'introduction d'un poisson, la perche du Nil, extrêmement prédatrice et cannibale, a entrainé la disparition de la faune aquatique du lac Tanzanie, hormis cette espèce trés recherchée pour sa chair. Le commerce de la perche du Nil est aux mains des "européens" dont les avions amènent des armes et repartent chargés de tonnes de poissons.
1 pierre 2 coups.
Prostitution, malnutrition, famine, drogue…sont quelques uns des fléaux qui résultent de ce commerce, sans que cela ne choque personne ou ne donnent d'idées pour endiguer le procesus.

Excellent film-documentaire dont on ne ressort pas indemne mais nécessaire si cela peut faire évoluer les choses (un brin d'optimisme), cependant il faudrait pour cela que les médias en parlent un petit peu plus. A titre d'exemple, le documentaire sur la malbouffe et l'empire Mc Donalds "Super size me" sorti l'année dernière, a bénéficié d'une couverture médiatique trés largement supérieure. "Le cauchemar de Darwin" est en quelque sorte le némésis de "Super size me" par rapport au sujet traité, j'espère de tout coeur qu'il aura le même succés mais c'est mal parti.
La mort de millions d'Africains est apparement mois "flashy" que l'obésité de millions d'Américains.

Rock en Seine 2005 se dévoile petit à petit et autant dire que ce festival commence à vraiment avoir de la gueule. Aprés Sonic Youth, Archive, Chemical Brothers, White stripes, Muse… l'année dernière, on sait d'ores et déjà que cette année on aura droit à Robert Plant, Franz Ferdinand, Queens of the stone age, Foo Fighters et les Pixies ! Et c'est pas fini !

Bon il manque plus qu'il rajoute Nine inch nails et le parc de St Cloud part en fumée.

P.S : Nouveau système de commentaire mis en place, plus souple que le précédent mais qui m'a fait perdre les quelques commentaires que certains avaient daigné mettre. Mais maintenant plus besoin de login Blogger pour mettre un comment donc plus d'excuses !!!!

Il est arrivé, beau comme un sou neuf, il est un peu long à charger mais depuis le temps qu’on l’attends hein !
NIN « The hand that feeds ».

Putain c’est dansant !

Depuis un "accident" de sport qui m'avait laissé sur le flanc pendant 3 mois, je peux pas dire que ma mutuelle et ma carte vitale m'étaient d'une grande utilité. Cela dit j'allais pas m'en plaindre.Toujours est-il que depuis quelque temps j'arpente de nouveau les salles d'attente des gens en blouse blanche où la lecture est pourave (hormis chez l'opticien, voir post précédent). Dernier en date hier matin avec le dermato pour une allergie à l'air sec de Paris, typique selon lui chez les gens du Sud habitués à un air plus humide. J'ai plus qu'à souhaiter qu'il pleuve…

Sinon j'ai oublié de parler du concert de Jimmy eat world, la semaine dernière au Trabendo, ou plutôt j'ai été tellement peu emballé par leur performance que j'ai pas pris le temps d'en parler. Je les avais vu 2 fois pour leur précédent album et j'avais trouvé que ça sonnait vraiment bien en live mais là je sais pas, toute la mélodie de leurs morceaux était noyée par les cris du chanteur qui forçait trop sa voix, à la grande joie malheureusement des 1ers rangs (public beaucoup plus jeune que la dernière fois). Cela dit agréable surprise en 1ère partie evec Apartment dont je connaissais le single (trés Smithien) "Everyone says I'm paranoïd", le reste fut beaucoup plus péchu mais pas moins intéréssant. A suivre donc. La vidéo du single c'est ici.

Pour finir une petite vidéo du nouveau single de The Bravery "Honest Mistake" et de la nouvelle vidéo de Bloc Party pour le tubesque "Banquet". On voit que maintenant ils ont de la thune mais j'aimais bien le côté cheap de la 1ere vidéo de Banquet.

Hier matin, rendez-vous à 9h30 pétantes chez le vétérinaire pour la stérilisation de Mina la garce. Le hic c'est que depuis 2 jours, la garce est de nouveau en chaleur, 1 semaine jour pour jour aprés la dernière fois. Incrédulité de la véto qui me dit que généralement c'est au minimum 2 semaines entres les chaleurs ! sauf chez certaines races de chats, siamois par exemple ou chez les chattes nymphomanes !!!! le mot est laché.
J'ai donc l'impressoin de vivre avec un gremlins qui arrête pas de faire des bruits bizarres, de se frotter partout, de se mettre en position de saillie dés que j'ai le malheur de lever un sourcil…mais un gremlins nymphomane, c'est pas donné à Mr tout-le-monde.

Le soir, direction le Nouveau Casino pour assister au concert de The Bravery, l'équivalent de Bloc Party au niveau buzz musical mais cette fois-ci du côté de Big Apple. La salle est remplie ras la gueule malgré le fait que l'album n'est pas encore disponible (légalement). Pas de 1ère partie (ça devient une habitude) et un set assez court, forcément quand on pratique de "l'électro-punk" et qu'on a qu'une dizaine de morceaux en réserve. Look ultra-hype de l'ensemble du groupe et faux air de Morrissey/Reznor pour le chanteur. Musicalement, c'est pas encore tout à fait bien rodé mais leur musique à l'art de faire bouger la tête et les pieds et ça c'est précieux. Nul doute que pour leur retour en Mai en France, ils rempliront des salles plus grandes qu'hier soir. Pour s'en persuader, voir et écouter ici.

Aujourd'hui en fin d'aprés-midi, rendez-vous chez l'ophtalmo. Arrivé en avance j'ai l'agréable surprise de pouvoir lire autre chose que les sempiternels magazines de salle d'attente (Le Point, Gala, Voici, Auto magazine, Le chasseur français…) car je vois bien en évidence les derniers numéros de Rock & Folk et quelques Inrocks. Mon tour venu, je ne manque pas de complimenter mon ophtalmo pour sa salle d'attente..et de là s'en suit une discussion de 30 mn à batons rompus sur la musique en général au cours de laquelle on s'est découvert une passion commune pour Archive notamment. Discussion un peu surréaliste mais plaisante avec ce clone vocal de Régis Laspallès qui accueille tous ces clients par des calembours ou jeux de mots sur leur nom de famille. La consultation en elle-même a été torchée en 10 mn.

Page suivante »