mai 2005


Retour de week-end à la montagne, 2 jours à faire du rafting et du canoé en eaux vives…à 6 degrés. Pas trop de dégats à déplorer, juste un bel hématome sur le tibia et pas mal de courbatures.
Résumé du week-end : Départ vendredi soir depuis gare d'austerlitz, en train couchette. Quelques parties de Uno et peu d'heures de sommeil plus tard, arrivée a Gap, petit-déjeuner revigorant avant le 1er contact avec l'eau vive(ifiante). 1ère descente relativement tranquille pour se mettre dans le bain, apprendre les différentes situations puis 1ers rapides pas trop méchants. Repas, partie de volley, 2ème descente beaucoup plus technique, un peu de canyonning (putain 6 degrés) et pour finir un beau soleil avec le raft sur un rocher, qui envoie tout le monde à l'eau. Re-partie de volley, puis grimpette de 30 mn pour rentrer au gite.
Le soir, bonne ambiance avant, pendant et aprés le repas puis concert de ronflements pendant la nuit.
Dimanche matin, lever de bonne heure puis canoé bi-place, l'engin le plus casse-gueule dans les rapides selon les guides…et ils connaissent leur boulot. Aprés quelques réglages on arrive à faire autre chose que tourner en rond et on finit par être les seuls à ne pas tomber dans les derniers rapides qui portent bien leur nom. Certains se sont fait de belles frayeurs mais tout le monde est indemne heureusement. Retour au camp, barbecue pour bien finir le séjour, tout le monde est fatigué mais espère revenir l'an prochain.

Des photos de tout ça bientôt peut être.

2ème concert en 2 jours et aprés la tornade Bloc Party, j'avais un peu peur pour la brise Idlewild. Forcément ils ont souffert de la comparaison mais le concert était agréable, petite affluence, groupe qui plaisante avec le public, content et en état de jouer (ça change de la dernière fois). En plus le chanteur a toujours une serpillère sur la tête soit, mais a énormément progréssé au chant et la qualité des morceaux s'en ressent. Et il boit de l'eau maintenant, d'ailleurs Bloc Party aussi. Adieu les vieux clichés du rock.

Les Foo Fighters sont de retour. Vivement Rock en Seine.

Dave Grohl rules.

Il y a certaines réputations qui ne sont pas justifiées, certains buzz disproportionés, certains compliments galvaudés..
Mais il y en a aussi qui sont justifiés et j'en ai encore eu la preuve aujourd'hui.
Tout d'abord Star Wars Ep III mérite bien tout le barouf fait autour, tout du moins si on avait apprécié les précédents (ou les suivants). Avec cet épisode la boucle est bouclée, Lucas retombe sur ses pattes, on l'attendait au tournant et le bougre s'en tire bien. Assurément le meilleur de la 1ère trilogie. Petit bémol, suis-je le seul à trouver que Hayden Christiansen est aussi expressif qu'une planche à pain ??
Ensuite ce soir, direction la Cigale pour le concert de Bloc Party. Je les avais déjà vu en 1ère partie d'Interpol et ils avaient déjà bien assuré mais alors là !!!! C'est le concert à voir en ce moment n'ayons pas peur des mots (bouh), ya peu de groupes dont tous les membres sautent dans la foule à la fin du concert. Pourvu qu'ils gardent cette fraicheur, cette joie de jouer, cette énergie, cette complicité et que le grand méchant système ne les mange pas.

So Fucking Music.

Journée passée à récupérer des excés de la soirée de la veille. J'ai du mal à dormir en ce moment et se coucher a 7h du mat' avec un compteur à gaz à la place du cerveau n'arrange rien.
J'ai donc comaté en matant "The final cut", film avec Robin Williams. Ouais bof, le sujet est sympa mais ça en fait pas un bon film pour autant. J'ai aussi maté "Anchorman, la légende de Ron Burgundy" avec Will Ferrell et là par contre je me suis vraiment bien marré, ce mec là est ce qui se fait de plus drole actuellement à Hollywood je trouve. Il était déjà excellent dans Back to school (sur C+ actuellement) dans le rôle de Franck le tank et dans Elfe. Malgré des gags parfois bien lourds,un peu à la Farrelly Bros (Mary a tout prix, Dumb and dumber…), ce film est définitivement le genre de comédies à laquelle je ne résiste pas. En prime quelques guests (Jack Black, Ben Stiller, Tim Robbins…) bien choisies.

Retour de grand week-end dans le Sud natal, crevé mais vraiment content de ces 4 jours passés d'abord chez Gino et Lolo puis chez les cousines Marie et Steph. Au programme restaus, ballades dans Bordeaux et Arcachon, achat du dernier NIN et de "Pornography" et "Faith" de Cure en édition Deluxe (miam). Ca m'a aussi permis de revoir Chick, Momo, Carole, Vince et de passer des bons moments avec eux comme au bon vieux temps.

Je suis fourbu mais content…

L'été sera chaud, l'été sera beau…et la beach compil fera fondre l'autoradio. Quelques petites suggestions en images :

* Weezer investit la playboy Mansion et jouent au foot avec les bunnys sur "Beverly Hills".

* Maximo Park continue d'enchainer les tubes et garde le pied marin avec "Graffiti".

* The Killers concurrencent Casper le fantôme avec "Smile like you mean it".

* El presidente nous rappelle au bon souvenir de l'Académie des 9 (ou est Micheline Dax ?) avec "100 mph".

* The Futureheads jouent à chat perché dans les bois sur "Hounds of love".