N'étant pas un mac-isard enfin un mac-robio (*), bref un utilisateur de mac, mais n'étant pas insensible à tout ce que fait Apple notamment sur le plan du design, je me suis fait un malin plaisir d'aller faire un tour à l'Apple Expo pour y voir tous les objets de perversion qui étaient proposés. Autant vous dire que ça a été trés dur de résister à la tentation et de pas croquer la pomme (ah ah) et notamment le sublime dernier né de la famille Ipod, le Nano qu'il s'appelle et il est vraiment trés beau et trés petit mais trés cher mais beau mais cher… J'ai été fort, j'ai résisté mais je sais que tôt ou tard le côté obscur de la force consumériste va me rattraper.
Un jour il sera mien.

En parlant d'Apple, un exemple de ce qu'on peut faire avec un vieil Apple II de 1979 sur le sublime Jed's other poem des barbus de Grandaddy.

* et encore je vous ai épargné mac-abanocanada.