Domino

Mannequin et chasseuse de primes, aimait les armes et la drogue… Du pain béni pour Mr Hollywood (pas celui des chewing-gum, l'autre).
Domino Harvey, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, dont la vie fait l'objet d'un film par Tony "True Romance, Top Gun" Scott, interprété par Keira Knightley, avec également au casting Mickey Rourke, Christopher Walken, Jacqueline Bisset… et le tout sur un scénario de Richard Kelly (Donnie Darko). Là vous vous dites peut être, ouahou ça à l'air trop bien ce film, en tout cas moi c'est ce que je me suis dit.

Petit topo rapide sur la vie de Domino Harvey, la vraie :
Né en 1969 à Londres, d'un père acteur (il a joué dans la version originale de The Manchurian candidate, un clin d'oeil lui est d'ailleurs adréssé dans le film de Tony Scott) et d'une mère top-model, elle doit son prénom à une James Bond girl (immortalisée à l'écran par la française Claudine Auger dans Opération Tonnerre). Elle s'intéresse trés jeune aux armes, arts martiaux.. devient également model comme sa mère puis DJ puis chasseuse de primes. Elle devient notamment amie avec Steve Jones (Sex Pistols) avec qui elle partage le goût pour les drogues. Elle est arrétée en 1994 pour possession de drogues justement, vend son histoire en 1995 à Tony Scott pour 360 000$, arrêtée de nouveau en 2003 toujours pour les mêmes raisons. Puis à partir de 2004 elle participe au tournage du film inspiré de sa vie en tant que consultante. Arrêtée une nouvelle fois (la dernière) en mai 2005, elle est retrouvée inconsciente dans sa baignoire le 27 juin 2005 puis décède à l'hopital le même jour. Sa vie reste encore aujourd'hui et malgré le film de Tony Scott entachée de pas mal de zones d'ombres, rumeurs…

Pour en revenir au film de Tony Scott, pas mal de libertés sont prises par le scénario de Richard Kelly avec la vraie vie de Domino Harvey. La mise en scène est nerveuse (comme souvent avec le sieur Scott) et la photo fait un peu penser au Traffic de Soderbergh (utilisation de filtres, jaune notamment). Pour ce qui est du scénario, la 1ère heure est pas mal avec la génèse de la carrière de chasseuse de primes de Domino mais la 2ème partie du film est, je trouve, ratée et tirée par les cheveux.
Bilan : tout juste la moyenne, surtout pour la mise en scène de Scott trés rythmée qui rattrape la faiblesse du scénario.

Publicités