janvier 2006


Gino à la crève et me refile le bébé. Je vais esayer d'en prendre soin :

1.Chanson pour la route : Denise – Fountains of Wayne
2.Chanson pour chialer dans sa bière : Alcoholic – Starsailor
3.Chanson de coquinou : Lovely Jane – Dag
4.Chanson hommage à un défunt : Last Goodbye – Jeff Buckley
5.Chanson pour déclencher une baston : Main offender – The Hives
6.Chanson décadente : Panic – The Smiths
7.Chanson sexy : Laura – Scissor sisters
8.Chanson propice à la percussion sur bouteille de Kro : J'aime pas la Kro et encore moins les percus
9.Chanson berceuse : Symmetry – Mew
10.Chanson qui vous rappelle votre enfance : Carte Postale – Francis Cabrel
11.Chanson que vous admettez aimer (presque) honteusement : Mamma mia – ABBA
12.Chanson que vous auriez aimé écrire : Love will tear us apart – Joy Division
13.Chanson nostalgique : This Love – Craig Armstrong
14.Chanson pour faire danser : Somebody told me – The Killers
15.Chanson pour quand on tombe amoureux : All is full of love – Björk
16.Chanson que ça fait mal parce qu’il/elle est parti(e) : Still in love song – The Stills
17.Chanson pour un dimanche matin pluvieux : Wake up in New York – Craig Armstrong/Evan Dando ou l'album de Sebastien Schuller
18.Chanson que vous détestez par-dessus tout : Il me suffit de tomber sur MTV ou pire MTV Base pour en trouver une mais là j'ai pas envie.
19.Chanson pour se réveiller le matin : Have a nice day – Stereophonics
20.Chanson pour faire chier le monde : Again – Archive (parce que je voulais placer Archive et parce que si on aime pas ce morceau on en prend pour 16 minutes de souffrance)
21.Chanson pour réfléchir : La BO de Solaris par Cliff Martinez.
22.Chanson motivée : Ready to go – Republica
23.Chanson qui le fait grave dans un film: Lust for life – Iggy Pop (Trainspotting)

New:
24.Chanson où on ne se fait pas chier à retenir les paroles : Na,na,na,na,naa – Kaiser Chiefs

Je refile le gniard à celui qui veut bien le prendre : Hunch, Fred, Yansou, Damoon, servez-vous et faites passer.

Publicités

Dans un post précédent (5 janvier) on pouvait lire ceci :
La pochette du nouveau Placebo arrivera t'elle à la cheville de celle du précédent "Sleeping with ghosts" ?

Verdict en images :

Sleeping with Ghosts
Sleeping with ghosts

Meds
MEDS

Ya pas photo si je puis dire…Et pour vous ?

Changement de programme dans la radio-blog avec les 1ers coups de coeur musicaux de 2006 et notamment 2 petits groupes anglais, The Sunshine Underground et Morning Runner, dont j’attends les albums avec impatience au vu de la qualité des singles. Ca va danser dans les chaumières.
Egalement au programme les 2 nouveaux singles de Placebo, « Because I want you » sera le 1er single pour le Royaume-Uni alors que « A song to say goodbye » sera le 1er single mais en France. Marketing, marketing. Perso je préfére celui dont ont hérité nos amis Britons.
65 Days of Static et Amusement Parks on Fire jouent plutôt dans la catégorie post-rock donc les amateurs de Mogwaï par exemple devraient y trouver leur compte.
!Forward Russia! se distingue en sortant des singles (en attendant leur 1er album) portant un numéro comme titre, un peu à la manière de Sigur Ros sur l’album ( ). Par contre niveau son, on est aux antipodes des Islandais.

Pour finir, le clip plutôt bien foutu du nouveau single de Morning Runner, non présent dans la radio.

En ce début d’année 2006, Hollywood nous propose de réfléchir à des sujets de fond sur ce qui a fait ou fera l’Histoire avec un grand H de l’humanité.

Lord of War d’Andrew Niccol (Bienvenue a Gattaca, The Tuman show) est l’histoire de l’ascension d’un trafiquant d’armes ukrainien (Nicholas Cage) aux 4 coins du monde. Il fournit rapidement « toutes les armées sauf l’Armée du Salut » et devient le plus grand marchand de mort de la planète, ce qui lui vaut d’être pourchassé sans relâche par un agent d’Interpol (Ethan Hawke). Malgré le sujet grave, Niccol pratique à plusieurs reprises l’humour noir ce qu rend le film vraiment trés agréable en plus d’être trés intéressant. Même si le personnage de Nicholas Cage est fictif (inspiré par 5 grands trafiquants), de nombreux éléments du film ne le sont pas (rachat des armes en masse aux Russes aprés la chute du bloc soviétique…) ce qui a valu de gros problêmes de financement aux USA (en pleine guerre du golfe). Heureusement, Lord of war a pu vu le jour grâce aux investissements étrangers (français).

Good night and Good luck de George Clooney (Confessions d’un homme dangereux) retrace une des périodes les plus sombres de l’histoire des Etats-Unis, la « chasse aux sorcières » du sénateur McCarthy. C’était les années 50, les balbutiements de la télévision, les présentateurs vedettes fumaient clope sur clope à l’antenne (imaginez ça maintenant aux States !!). Le film,en noir et blanc, mélange assez bien images d’archives (McCarthy notamment) et scènes jouées. Il y est donc question de maccarthysme mais surtout de comment Edward R. Murrow (David Strathairn), le présentateur du journal télévisé de CBS de l’époque, et le producteur Fred Friendly (George Clooney) contribuèrent à la chute du fameux sénateur qui aimait pas le(s) rouge(s). Si, sur le fond je défends le film à 200% (indépendance des médias vis à vis des politiques et investisseurs, rôle éducatif de la télé et non pas seulement divertissant..), sur la forme je suis plutôt déçu. Le film est parfois assez soporifique, toujours sur le même rythme, manquant de passion. Le suicide de l’un d’entre-eux est le seul instant où l’on touche du doigt l’atmosphère de suspicion qui régnait à l’époque mais même ce moment ne réussit pas à nous émouvoir tant les personnages du film sont sans relief hormis dans leur travail de journaliste. Alors oui Clooney a fait un bon film sur le journalisme (hommage à papa) mais un peu plus d’humanité (voir Les Hommes du président) n’aurait pas été de trop à mon gôut.

Jarhead de Sam Mendes (American Beauty) sort la semaine prochaine sur les écrans et traitera de la Guerre du Golfe mais plus que la guerre en elle-même, c’est les relations entre les soldats qu’à choisi de montrer le réalisateur Britannique pour dénoncer ce conflit. Y est-il parvenu ? Réponse bientôt.

C’est reparti pour 15 jours avec un nouveau plâtre depuis lundi, le pied un peu moins en pointe cette fois-ci. Si tout va bien, j’aurais un autre plâtre dans 15 jours avec le pied à 90°. C’est pas gagné vu la raideur de ma cheville immobilisée pendant 1 mois 1/2. Je pense que ça ne se fera pas sans mal. Aprés ces quasi 2 mois 1/2 de plâtre je vais enfin pouvoir attaquer la rééducation, c’est pas trop tôt !!

Hunch a installé radio-blog et lancé un petit jeu sympa, le fameux Blind-test, cher à Ardisson notamment. Moi aussi j’y vais de mon blind-test qui mélange musique et cinéma, le but étant de retrouver le nom du morceau ET le film dans lequel on peut l’entendre.

Enjoy !

Les Pixies vont-ils nous pondre un 5ème album, 15 ans aprés "Trompe le monde" ?
Radiohead vont-ils continuer de tutoyer les sommets avec le successeur de "Hail to the thief" ?
"Ringleaders of the tormentors", le nouvel album de Morrissey sera t'il son tombeau ou son meilleur album depuis "Vauxhall and I" ?
Cure, Archive, Massive Attack dont la compositions des membres ne cessent de changer à chaque album vont ils nous surprendre ou nous décevoir ?
The Vines ont-ils arrété la drogue ?
La pochette du nouveau Placebo arrivera t'elle à la cheville de celle du précédent "Sleeping with ghosts" ?
et bien d'autres questions existentielles auxquelles on aura la réponse lorsqu'on sera plus vieux d'approximativement 360 jours.

En attendant un morceau du futur "Mr Beast" de Mogwaï dans la radio et le clip des prometteurs nouveaux venus de ¡Forward, Russia!.

A scanner Darkly (Richard Linklater)
Bubba Ho-Tep (Don Coscarelli)
Casino Royale (Martin Campbell)
Deja-vu (Tony Scott)
Edmond (Stuart Gordon)
Flags of our fathers/Lamps before the wind (Clint Estwood)
Good night and good luck (George Clooney)
Hostel (Eli Roth)
Ice Age 2 (Chris Wedge)
Jarhead (Sam Mendes)
Le Nouveau Monde (Terrence Mallick)
Mission Impossible III (J.J. Abrams)
North Country (Niki Caro)
OSS 117 (Michel Hazanavicius)
Pirates des Caraïbes 2 (Gore Verbinski)
Renaissance (Christian Volckman)
Superman returns (Brian Singer)
The Fountain (Darren Aronofsky)
Un ticket pour l'espace (Eric Lartigau)
V for Vendetta (James Mc Teigue)
World Trade Center (Oliver Stone)
X-Men 3 (Brett Ratner)
Young Hannibal (Peter Webber)
Zodiac (David Fincher)

Juste pour éviter que l'école du rire de Mulhouse, dont quelques anciens élèves sévissent ici, ne fassent cette blague, il manque en effet les films de Q, désolé j'en ai pas trouvé, ni des K d'ailleurs…
2006 année de la blague, qu'on se le dise.

Page suivante »