Il est des films qui de temps en temps viennent nous rappeller que le cinéma est aussi un Art, au même titre que la musique, la poésie…Il est des films qui auraient leur place dans un musée au même titre que les peintures, les sculptures…
Le Nouveau Monde de Terrence Mallick est un de ces films. Pourtant, pourtant, le Nouveau monde est un film lent, contemplatif, avare de dialogues, dans lequel Mallick se permet des plans assez longs sur un arbre, des nuages, un oiseau… mais c'est justement en ça que le Nouveau monde est plus qu'un film de cinéma mais un objet d'art. Terrence Mallick laisse parler les images plutôt que ses acteurs, la musique plutot que les bruitages. Sa mise en scène et son montage sont une fois de plus à couper le souffle. C'est sûr ce genre de films ne plaira pas à tout le monde, d'ailleurs des gens sont partis pendant la séance à laquelle j'ai assisté mais merci Mr Mallick de penser aux autres, à ceux qui sont restés.
Si vous voulez voir un film lyrique, une symphonie des images à défaut des mots, le Nouveau monde est fait pour vous.