Jeudi : 26h de bus donc au programme (finalement ce sera 28), ça a de quoi faire peur. Finalement ça se passe plutôt bien, entre siestes, lecture, musique, dvd nazes et …. Bingo (l’équivalent du loto). La route est pas terrible, il y a énormèment de camions et de bus, le réseau férré etant inexistant ou presque en Argentine. Il y a aussi les surprises locales tels des cochons traversant tranquillement la route ou bien des nuées d’insectes géants venant s’écraser sur le pare-brise.

Vendredi : Arrivée à 1h30 du matin à Salta, nous nous dépêchons de trouver une auberge de jeunesse et nous glisser dans les draps. Le matin, visite rapide de la ville, belle architecture coloniale et surtout dépaysement garanti. Si la population de Buenos Aires ressemble comme 2 gouttes d’eau à une population méditerranéenne classique, celle de Salta est typiquement indienne. Nous sommes en effet dans la région du Nord Ouest Andin pour 4 jours. Nous achetons notre billet de bus (seulement 14h…) pour lundi soir et louons la voiture qui va nous conduire le long de la Quebrada de Cafayate dans l’après-midi puis le long des vallées Calchaquies et de la Quebrada de Humahuaca les jours suivants. Les paysages sont sublimes encore une fois, la montagne est une vraie palette de peintre, colorée de vert, rouge, marron, jaune…On se croirait par moments dans le Nevada, s’attendant à voir surgir au grand galop le Duke en personne. Ce soir on dort à Cafayate, je prends des nouvelles de France, ça fait plus d’une heure que je suis sur le net et ça va me couter 2 pesos argentins ( moins d’un euro)…. Hasta Luego compañeros.

Publicités