Samedi : Nous empruntons la célèbre route 40 qui traverse  tout le pays du Nord au Sud. Le hic c’est que cette route a par endroits seulement l’appelation de route. On fait du 30 km/h de moyenne. Au moins on a le temps d’admirer le paysage qui est un peu moins beau que la veille. La temperature a aussi drôlemement chutée par rapport à la Quebrada de Cafayate (37 degrés), on descend même sous les 10 degrés au Piedra del Molino (3348m). On s’arrête pour manger dans un bled (Molinos) où l’on nous regarde comme des extra-terrestres. L’amabilité est en option, c’est suffisament rare pour l’instant pour le souligner. On continue notre route jusqu’à Jujuy où nous passons la nuit, aprés plus de 500km de route dont la moitié sur une route défoncée. Je recompte mes vertèbres, c’est bon elles sont toutes là.

Dimanche : La Quebrada de Humahuaca est au menu du jour du seigneur. La route est bonne, ca fait plaisir. D’autant plus que je pouvais compter les lattes du lit dans mon dos la nuit dernière. Le paysage est de nouveau magnifique, de Purmamarca à la vallée des peintres de Humahuaca où nous arrivons en début d’après-midi.  On trouve un hôtel trés sympa où l’on peut enfin laver nos affaires. On reste dans le village tout l’après-midi, entre ballades, bières brunes et un petit tour sur le net. La température tombe vite ici (en dessous de 0°C), on est à plus de 3000m d’altitude. On se couche tôt après une bonne partie de rigolade et de photos débiles.

Lundi : Debout à 5h45 afin d’avoir le temps de faire la boucle nord et retourner à Salta. On emprunte de nouveau la route 40 mais cette fois-ci on fait du 80 km/h de moyenne. On est sur les plateaux de Puna, à plus de 4000m d’altitude. On croise de nombreux lamas, guanacos, vigognes et quelques locaux. Je devrais plutôt dire locos car il faut être fou pour vivre ici. On arrive sur le lac salé des Salinas Grandes où la réverbération est terrible. Il est l’heure de faire demi-tour et de quitter la route 40 pour ce bon vieil asphalte. On franchit un col a plus de 4170m d’altitude puis descente vers Purmamarca où nous attend un spectacle magnifique avec la montagne aux 7 couleurs.

Après la pause déjeuner où je goûte au lama et au maté coca, retour sur Salta ou nous rendons la voiture (en bon état) et nous apprêtons à partir pour La Rioja (740 km en 14h).

Publicités