Mercredi (suite et fin) : Le chauffeur cubain et un colombien qui voyage avec les italiens en viennent quasiment aux mains devant les yeux ébahis des gens du parc, peu habitués à de tels débordements. Nous décidons de rentrer en bus plutôt que de prendre le risque de rester coincé dans le désert. Avant cela nous visitons le parc de Talampaya avec les hollandais qui nous avaient dépanné au bord de la route. Au bout de 2h de visite, on aperçoit le chauffeur cubain qui nous attend de pied ferme à l’entrée. Les italiens sont partis avec leur 4×4 et notre chauffeur. Nous héritons du fou furieux et du 4×4 pourri. Nous avons le choix entre attendre 2h un bus qui mettra surement 3h pour rallier La Rioja ou partir avec le fou du volant sans aucune garantie d’arriver. On a choisi le fou !!!

Il nous promet que nous serons rendu dans 2h à la Rioja. Au bout d’une heure tout se passe bien, on le trouve même plutôt sympa. Et puis patatras c’est le drame. Une côte sournoise fait descendre le moteur sous les 3000 tours/minutes et la voiture s’arrête. On est quitte pour pousser jusqu’à la prochaine descente. La voiture redémarre à la faveur de la descente et c’est un remake de Speed qui commence avec le cubain dans le rôle de Keanu Reeves. On prend les virages en épingle, on frôle des vaches qui s’apprêtent à traverser la route…jusqau’au premier stop où la voiture s’arrête pour de bon. Il nous reste plus qu’à attendre que le 1er chauffeur vienne nous tracter. L’attente a lieu dans un boui-boui en buvant de la Quilmes et en matant du foot, pendant plus d’une heure. On rejoint la Rioja vers 22h30, soit 6h30 aprés le départ de Talampaya, bien loin des 2h annoncées…

Jeudi : Départ le matin de la Rioja, on est pas fachés de quitter cette ville. Direction la Patagonie via la pampa et 26h de bus.

Vendredi : On arrive à Bariloche vers 15h et l’on est assailli par des gens nous proposant des auberges. Bariloche est située au nord de la Patagonie, dans la région des lacs. Ici il fait froid, rien à voir avec le nord du pays. La ville est entourée de montagnes enneigées, le paysage est superbe. Cela ressemble vraiment aux Alpes, d’ailleurs il y a beaucoup de français. La ville a éte créé par des Suisses et c’est la capitale du chocolat en Argentine. On fait un tour en ville et on découvre des magasins à faire pâlir Charlie et sa chocolaterie. Miam !!!

Samedi : On part le matin pour le Circuito Chico, un tour qui nous fait voir de plus près les superbes montagnes enneigées. Un tour de télesiège nous donne un meilleur aperçu du panorama. L’après-midi est consacré à rejoindre Villa La Angostura qui sera notre point de départ pour demain et la route des 7 lacs jusqu’à San Martin de Los Andes.

Publicités