Le marketing viral prend de plus en plus d’ampleur au fur et à mesure que notre société devient dépendante des nouveaux moyens d’information. J’avais bien aimé celui de la SNCF l’an passé et là je viens de tomber sur un nouveau qui m’a aussi interpellé. Tout avait commencé comme souvent par une pub anodine dans le métro qui vantait les mérites du rentring, sans pour autant aborder rééllement le sujet. Et puis aujourd’hui une page dans un quotidien gratuit développe un peu plus cette soit disant « nouvelle tendance ». L’encart est préfixé du mot « publicité » ce qui prouve bien que nous avons affaire là à du marketing viral. Un prétendu journaliste interviewe la prétendue figure emblématique du rentring, Tchéky Rebal. Avec un nom comme ça c’est clair qu’on a qu’une envie c’est rentrer chez soi !!! Car oui le principe du rentring tel qu’il nous est exposé est simple, cela consiste à rentrer chez soi au lieu de sortir…

Un rapide coup d’oeil sur le site spécialisé dans ce genre de phénomènes (Culture Buzz) m’apprend que c’est Orange qui se cache derrière tout ça. L’opérateur téléphonique propose un nouveau forfait telephonique, ADSL, tricot et que sais-je encore, qui ferait se sentir mieux chez soi qu’à l’extérieur. Mouais bon finalement le marketing viral c’est intéressant jusqu’à ce qu’on découvre ce qui se cache derrière, aprés ça me donne des boutons. C’est grave docteur ?