décembre 2006


C’est aujourd’hui le dernier jour de 2006 et donc le moment idéal pour mettre en ligne le podcast que Gino et moi avons pris soin de vous préparer. La règle était simple : ne sélectionner que les morceaux pour lesquels nous étions tous les 2 d’accord. La lutte d’influence a été terrible, les tentatives d’intimidation nombreuses et au final on est tombé d’accord sur 19 morceaux dont voici la liste :

Art Brut : Emily Kane
The Automatic : Raoul
The Spinto Band : Oh Mandy
The Thermals : A pillar of salt
Mew : The Zookeeper’s boy
The Kooks : Naive
Motion City Soundtrack : Everything is allright
Band of horses : The Funeral
The Pipettes : Pull Shapes
TV on the radio : Playhouses
Thow Yorke : Harrowdown Hill
Ampop : My Delusions
Guillemots : Train to Brazil
Midlake : Roscoe
John Vanderslice : Exodus Damage
Peter Bjorn and John : Young folks
I’m from Barcelona : We’re from Barcelona
The Shins : Phantom Limb
Matthew’s celebrity tribute : Prince covers Hey!

Enjoy !!

Publicités

 

Darren Aronosky est devenu en l’espace de 2 films (Pi et Requiem for a dream) un des réalisateurs qui comptent à Hollywood, un réalisateur qui a le droit de mettre 6 ans pour réaliser un film. Son nouveau long métrage, The Fountain vient donc de sortir dans nos salles 6 longues années aprés le succés de Requiem for a dream. N’ayant pas lu la BD écrite par Aronofsky je ne savais pas trop à quoi m’attendre, le trailer ne permettant pas de se faire une idée précise de la chose. Aprés avoir vu le film je serais bien embêté de vous le résumer en quelques lignes ou de donner mon avis sur la dite bobine. Je crois que j’ai besoin de le revoir au moins une fois pour avoir un avis tranché. Je fais partie des personnes qui ont plutôt aimé le film (les autres l’ont détesté) et surtout son côté esthétique. Une des grandes forces de The Fountain, comme dans Requiem, réside dans la musique composée par Clint Mansell (ancien chanteur et guitaiste du groupe Pop will Eat Itself) et interprétée par le Kronos Quartet et les Ecossais de Mogwaï. Le piano et les cordes sont une fois de plus à l’honneur et Death is the Road to Awe n’a rien à envier à Lux Aeterna (titre phare de Requiem for a dream). Ces 2 titres à sont à écouter dans la radio-blog.

Ceux qui me lisent depuis longtemps se souviennent peut être de quelque posts vantant les mérites de la scène indé Canadienne. Je parlais à l’époque de The Arcade Fire, Wolf Parade, Metric, New Pornographers, Stars, Broken Social Scene, The Organ…Depuis j’ai découvert Islands, Swan Lake, Tokyo Police Club, You Say Party! We Say Die! ou Sunset Rubdown (merci Cécile). Les bons groupes semblent pousser comme des champignons à Montréal, Toronto ou Vancouver. J’envie Eric et Bruno, expatriés là-bas depuis quelques mois, de pouvoir être au contact de cette prolifique et créative scène locale. Pendant ce temps à Paris, les Brast, Naast et autres ersatz de groupes des 60’s-70’s nous servent un énième revival du rock à grand-papa, soutenus par Manoeuvre et les réacs de Rock&Folk.

Le Canada est donc une pépinière de talents et l’on attend avec impatience les nouveaux albums prévus pour 2007 de ses plus belles plantes (The Arcade Fire et Wolf Parade notamment). En attendant je m’intéresserai à quelques graines locales qui ne demandent qu’à germer jusqu’à nos oreilles averties.

 

Les premiers d’entre eux (en photo ci-dessus) se nomment THE GHOST IS DANCING. Ils viennent tout juste de trouver un label (Sonic Unyon Records) et d’enregistrer leur 1er EP. A l’image des Broken Social Scene la composition du groupe varie de 6 à 8 personnes avec une forte colonie de cuivres. Je suis littéralement tombé sous le charme de leur titre Organ, véritable hymne de pop onirique et fantaisiste comme nos amis Canadiens en ont le secret.

[Mp3] The Ghost Is Dancing – Organ

[Mp3] The Ghost Is Dancing – To French Ave.

2006 ce fut aussi l’année des femmes, toujours plus nombreuses, toujours plus talentueuses, toujours plus sexys aussi…Les Brésiliennes de CSS ont mis le feu au dance-floor avec leur disco-punk trash et arty, les Pipettes nous ont plongé dans l’ambiance 60’s avec leurs chorégraphies et leurs mélodies bubble-gum, Love is All n’a pas fait 9 fois la même chanson comme l’annoncait le titre de leur album et enfin les Long Blondes de Kate Jackson…le mieux est de regarder la vidéo.

CSS – Off The Hook

The Pipettes – Judy

Love Is All – Make Out, Fall Out, Make Up

The Long Blondes – Weekend Without Makeup (live Maroquinerie)

Nigel Godrich est un producteur chanceux heureux. Le 1er album solo de Thom Yorke cette année a été un succés et le nouvel album de Radiohead, attendu pour l’an prochain, est déjà annoncé comme un succés. Pour arrondir ses fins de mois s’occuper, le bonhomme a donc lancé une émission de télé sur le net qui propose, moyennant finance, de voir et entendre des artistes en live dans un studio Londonien. Pour le 1er épisode, From The Basement (c’est le nom de l’émission) accueille les Whites Stripes, Kieran Habden et Steve Reid et surtout Thom Yorke seul au piano afin d’interpréter 2 titres qui seront vraisemblablement présents sur le nouvel opus de Radiohead. C’est la saison des cadeaux donc les 2 titres sont dispos ci-dessous en mp3 et le seul Videotape en vidéo (ça s’invente pas).

[Mp3] Thom Yorke – Videotape

[Mp3] Thom Yorke – Down is The New Up

Sinon rien à voir mais ce soir avait lieu la confrontation Words and Sounds  (Cecile) vs Moi et bien plus encore (Fred) vs La Tête a Toto et c’était drôlement bien. Ya des gens qui sont aussi intéressants dans le réel que dans le virtuel !! On vit une époque de dingues….

 Suite du tour d’horizon de l’année musicale 2006 en images. Un groupe sorti de nulle part créé un buzz sans précédent par le simple bouche à oreille des internautes. Leur devise : Tape des mains dis Yeah. Les Spinto Band ont beau s’être fait voler leur mandoline, leur tube Oh Mandy est une des meilleures chansons de l’année 2006 et leur album figurera en bonne place dans les tops de fin d’année.

Clap Your Hands Say Yeah – Is This Love (live Letterman)

Spinto Band – Oh Mandy (1ère version du clip)

Spinto Band – Did I Tell You

1er volet d’une série de vidéos illustrant l’année musicale 2006 avec cette fois-ci un même thème ou plutôt une même source, j’ai nommé l’excellente émission anglaise « Later with Jools Holland« .

Souvenez vous c’était l’hiver (et oui déjà), on sortait juste des fêtes de fin d’année 2005 et une invasion de singes de l’arctique envahissait nos ondes en proclamant que le soleil était parti. Des scientifiques se penchèrent sur le sujet et conclurent que seul le pouvoir du chat pourrait remédier à cela…!! Je sais ça a ni queue ni tête (non pas un chat ma phrase !) mais je suis trés fatigué, j’ai même refusé une invit’ pour le concert des Long Blondes ce soir, c’est dire !!!

Arctic Monkeys – When The Sun Goes Down

We Are Scientists – The Great Escape

Cat Power – The Greatest

Page suivante »