Une fois n’est pas coutume je vais faire un peu de nombrilisme et parler de moi. La période scoumoune que je croyais terminé semble faire des heures sup’. En vrac ma télé a rejoint le paradis des téléviseurs cathodiques (remplacée par un écran plat), j’ai le coup bloqué depuis environ 15 jours et j’ai une montagne de boulot qui me fait sortir à des heures impossible et donc manquer des concerts sympas (ce n’est que partie remise Indieboy).

J’ai tout de même pris le temps hier de faire ma 1ère expérience de médecine « parallèle ». Rassurez vous je ne suis pas tombé dans une secte, je suis seulement aller voir un ostéopathe pour mes problèmes de cervicales qui m’empoisonnent le sommeil et la vie depuis un petit moment. Je parle de médecine parallèle car la séance qui a duré 1h avait un petit côté mystique (sentir des huiles, apprendre à respirer par le ventre…) qui dénote avec la rigueur et la logique scientifique habituelle des médecins.

J’ai donc appris que j’avais emmagasiné trop de tensions en moi depuis quelques temps et que mon corps criait STOP. Ma tête (a Toto) contrôle de façon empirique mon corps ce qui entraîne un état de tension, stress quasi-permanent. Bon j’avoue que ne n’avais pas conscience de tout cela même si la vie professionnelle et citadine a il faut bien l’admettre des côtés stressants. Si le seul effet de cette séance se retrouve pour l’instant sur mon compte en banque je ne désespère pas que la 2ème et dernière séance apportera l’apaisement dans mon karma.

Publicités