On parle beaucoup de la Nouvelle-Zélande en ce moment suite à la défaite de leurs éminents représentants tout de noir vêtus. On parle beaucoup moins des Shocking Pinks et de leur album éponyme sorti il y a peu. Emmené par Nick Harte (ex-batteur des Brunettes), le quatuor s’était déjà fait remarquer en 2004 avec leur 1er album « Dance the Dance Electric ». Désormais signés sur le label new-yorkais DFA (LCD Soundsystem, The Rapture, Hot Chip), les Shocking Pinks sont donc de retour avec un album entièrement composé et interprété par Nick Harte. Le bougre pousse le vice jusqu’à jouer de tous les intruments (batterie, guitare, synthé, basse…).

Le résultat est un mélange plutôt agréable entre New Order (This Aching Deal) et Jesus&Mary Chain (I Want U Back), entre shoegaze, electro et savoir-faire pop. Quelques morceaux sont en écoute sur leur page Myspace dont l’excellent This Aching Deal et d’autres sont disponibles en streaming sur cette page.

Shocking Pinks End of the World

Publicités