Avant d’aborder, dans le prochain post, le concert d’Interpol et Blonde Redhead au Zenith qui a eut lieu hier soir, je vais quand même y aller moi aussi de mon petit post sur les grêves ou comment survivre en milieu hostile.

Amis provinciaux, la semaine qui vient de s’écouler a été riche en animations dans les transports parisiens/franciliens. Aprés la nuit blanche, on a eu droit cette année à la semaine noire. Ya pas à dire on sait s’amuser dans la capitale. Les animations qui ont connu le plus de succés cette année sont les noms d’oiseaux (lignes 1 à 14), la boîte de sardines (lignes 1 à 14), la boîte à gifles et son grand-frère le bourre-pif (je n’ai pas encore les stats mais sur la ligne 5 hier soir c’était sévère), le mollard a la gueule (ligne 4 hier soir), le jépludedéo (lignes 1 à 14)… sans oublier le vol de vélos/vélib sous vos yeux sur les airs de « A la guerre, comme à la guerre ».

Ya pas à dire on vit une époque formidable…

Publicités