Prenons 2 articles sur 2 sites d’information et n’ayant en apparence aucun lien entre eux. Le premier traite des dessous de la 1ère chaîne télévisuelle française, le second de l’annonce de la suppression souhaitée des encarts publicitaires sur le service public. Pourtant en lisant attentivement ces articles, on pourrait penser à une quelconque connivence entre le chef de l’Etat et la 1ère chaîne nationale (Roh l’aut’, jamais de la vie)…

Encore un coup de la transparence.

Publicités