Amis lecteurs, amis parents, amis amis, Amy Winehouse, avant de vous abandonner pour 3 semaines de vacances méritées (si si), je vous offre la primeur de ma chronique de l’album des Bodies of Water, bientôt en ligne sur Indiepoprock.net.

C’est à croire qu’Arcade Fire a ouvert la boîte de Pandore. Depuis le succès de « Funeral », premier album des Montréalais, les groupes chorales en provenance d’Outre-Atlantique pullulent dans le rayon indé de tout bon disquaire qui se respecte. L’amateur d’emphase y trouve parfois son compte, même s’il devient difficile d’être en phase avec toute cette grandiloquence environnante.

Parmi les dernières signatures de l’excellent label Secretly Canadian, les Californiens de Bodies of Water et leur gospel-rock ont déjà de nombreux adeptes, l’album ayant bénéficié d’une première sortie autoproduite l’été dernier. A les entendre chanter à tue-tête sur These Are The Eyes, on se dit que l’on a encore à faire à un groupe qui doit partager des cachets de misère entre sa douzaine de membres. Tout bien regardé, il n’est ici point question de Suédois qui chantent comme des vaches espagnoles ou d’I Muvrini texans en toge.

Les Bodies of Water sont au nombre de quatre (2 femmes et 2 hommes), ont eu une éducation chrétienne marquante et n’ont, peu ou prou, jamais joué d’un instrument ou dans un groupe avant celui-ci. C’est peut être un détail pour vous mais pour eux ça veut dire beaucoup. Cela explique notamment la faculté des Californiens à utiliser leurs voix comme des instruments, à base de « whooo-hooo » endiablés. Le résultat ressemble à la rencontre entre The Mamas & The Papas et Black Sabbath (It Moves ; It Is Familiar), à ABBA chevauchant aux côtés du Bon, la Brute et le Truand (Doves Circled the Sky).

Le quatuor possède plus d’une corde à l’arc de ses harmonies vocales. Il y ajoute quelques rangées de cuivres rutilants (These Are The Eyes ; I Guess I’ll Forget The Sound, I Guess, I Guess) des percussions brésiliennes, de vrais cordes(I Heart It Sound ; I Turned My Face) et une bonne dose d’emphase, tantôt indigeste, tantôt magnifique.

P.S : Malgré les apparences, ce disque est garanti avec 0% de petit Jésus à l’intérieur. Amen.

[Mp3] Bodies of WaterThese Are The Eyes
[Mp3] Bodies of WaterDoves Circled The Sky
[Mp3] Bodies of WaterI Guess I’ll Forget The Sound, I Guess, I Guess

Bodies of Water on Myspace.
Site Officiel.