Une seule nuit dans la capitale Thailandaise mais déjà une petite semaine au « pays des sourires ». Le temps de sortir de l’aéroport et la chaleur nous prend a la gorge. Il est plus de 19h et la température dépasse encore largement les 30 degrés, l’humidité de l’air se charge de refermer le couvercle sur nos tetes fatiguées. Départ pour Kanchanaburi en train des le lendemain, vers 6h, avec un passage sur le fameux Pont de la Riviere Kwai. Francois et son fils Kenji, nos hôtes pour 2 jours, nous attendent sur le quai de la gare. A peine le temps de s’installer dans les bungalows et l’on retrouve Francois auprès de « nos » élephants. Un pachyderme nous est dévolu a chacun, la premiere épreuve consistant a monter dessus. Cette formalité finalement vite expediée, nous partons tel Hannibal pour une ballade d’une petite heure, a cru sur notre elephant, dans la jungle près de la frontière Birmane. Des tirs de mitraillette de l’autre coté nous rappelle que la situation au Myanmar (nouveau nom de la Birmanie) est préoccupante. Retour aux bungalows et baignade dans la riviere Kwai.

Le lendemain matin on retrouve les élephants pour les amener a leur baignade quotidienne. 1h de bain, de jeux aquatiques, de rodéo a dos d’élephants…De l’avis unanime, un des meilleurs souvenirs de nos voyages confondus. L’après-midi, départ en 4×4 pour des chutes d’eau a plusieurs étages. Un orage violent a déraciné un arbre, la piste est barrée. On récupère des outils (machette, scie) chez un paysan du coin et c’est parti pour l’atelier « bucheron du dimanche ». L’arbre est vraiment trop gros et nos outils trop inadaptés (sans parler de notre savoir-faire). Le paysan revient chercher ses outils et décide de nous donner un coup de main a l’aide d’une vraie scie de bucheron cette fois-ci. La conjugaison de celle-ci et de son savoir-faire envoie le dit arbre au rayon boites d’allumettes. Retour a Kanchanaburi le soir.

Jeudi matin, départ en bus local pour Ayuttahya, ancienne capitale du royaume de Siam. Il fait encore plus chaud que depuis notre arrivée. Ballade dans les ruines de la ville et départ le soir pour le Nord du pays en train couchette.

Nuit un peu folklorique dans le train et arrivée au petit matin a Chiang Mai. Ballade dans la ville et dans ses nombreux temples (Wat). Visite du célèbre bazar nocturne.

Samedi, départ en bus local pour Doi Inthanon, le plus haut sommet du pays. Petit trek dans les montagnes ou la température a perdu de sa superbe. Retour a Chiang Mai.

Publicités