mai 2008


Avant de revenir bientôt avec un contenu plus rédactionnel, je vous propose à mon tour une petite Muxtape de ma conception dont voici le tracklisting :

  • Pete & The Pirates Ill Love
  • Cassettes Won’t ListenFreeze and Explode
  • The Futureheads The Beginning of The Twist
  • The Gutter Twins God’s Children
  • WeezerPork and Beans
  • SantogoldL.E.S Artistes
  • Black KidsHit The Heartbrakes
  • IslandsCreeper
  • HeadlightsGet Your Head Around It
  • Mangrove From The Valley
  • Mates of StateJigsaw
  • Coconut Records West Coast

Je reviendrais plus tard sur quelques uns de ces groupes qui font partie de ceux que j’écoute le plus actuellement. Sur ce cliquez sur la cassette et bonne écoute…

Publicités

C’est à une opération de rajeunissement que s’est attelé Anthony Gonzalez sur le cinquième album de son groupe M83. L’Antibois, orphelin de son compère Nicolas Fromageau depuis 2005 et l’album « Before The Dawn Heals Us« , n’est pourtant âgé que de 26 ans mais la nostalgie semble agir chez lui comme une fontaine de jouvence créative. Après deux albums version solo décevants, on espérait que cette fièvre des samedis soirs serait synonyme pour M83 de retour aux nappes électro atmosphériques saupoudreés du shoegazing des débuts.

Fasciné par l’adolescence, les teen movies et les années 80, Anthony Gonzalez a voulu rendre hommage à cette période plutôt récente de sa vie pour laquelle il garde une nostalgie évidente. Il s’est entouré pour l’occasion de deux producteurs chevronnés, Ken Thomas et Ewan Pearson, connus pour avoir travaillé, entre autres, avec Sigur Rós, Cocteau Twins, Depeche Mode ou encore The Rapture. Morgan Kibby, chanteuse de l’obscur groupe californien The Romanovs, vient poser sa voix céleste sur quelques titres pour la plupart fadasses (Skin of The Night, Up!), hommage assumé aux « heavenly voices » de Liz Fraser, Kate Bush et consorts qui bercèrent les années 80 de leurs voix soyeuses. Seul le planant We Own The Sky sur lequel la voix de Morgan Kibby apparaît en retrait donne un peu de crédit à cette collaboration.

Si les synthés vintage et les ambiances atmosphériques possèdent toujours voix au chapitre, les guitares sont devenues omniprésentes depuis le précédent opus. Synthétiques (Kim and Jessie, Graveyard Girl) ou réverbérées (Higway of Endless Dreams, Dark Moves of Love), elles marquent la rupture consommée avec l’electronica allemande de M83 version duo. La place de plus en plus importante accordée au chant est une autre des facettes du putsch artistique d’Anthony Gonzalez. Hormis le premier single Couleurs, ses 8 minutes 34 d’hommage muet en noir et blanc à New Order, ou les 11 minutes 10 de Midnight Soul Still Remains, évoquant aussi bien l’ambiant du précédent « Digital Shades vol. 1 » que la BO de Twin Peaks façon Badalamenti, le reste de ce « Saturdays = Youth » délaisse les plages instrumentales au profit d’une pop de facture plus classique, structurée, formatée.

Si le talent d’Anthony Gonzalez pointe encore le bout de son nez en quelques occasions (de plus en plus rares), la galaxie M83 ne cesse de perdre de son aura auprès des fans de la première heure (dont vous l’aurez compris je fait partie). Adulé aux Etats-Unis où il bénéficie d’un gros succès critique et commercial, l’Antibois délaisse de plus en plus l’électro classieuse pour une junk food pop mal dégrossie. « Saturdays = Youth » s’apparente à ce titre à du foie gras servie avec des frites et du ketchup. A vous de séparer le bon grain de l’ivraie…

M83 on Myspace.

3 vidéos issues de 2 albums différents qui illustrent bien la fascination d’Anthony Gonzalez pour l’adolescence :

M83Teen Angst

M83Don’t Save Us From The Flames

M83Graveyard Girl

Mates of State : Couple à la ville comme à la scène, Mates of State revient avec son 5ème album prénommé « Re-arrange us« . J’avais découvert ce duo avec le titre Goods (All in Your Head) puis le single de leur dernier opus, Fraud in the 80’s, et son clip délirant. Kori Gardner (voix, synthés) et son mari Jason Hammel (voix, batterie) proposent une pop naïve et radieuse, idéale pour les longues soirées d’été, à base d’harmonies vocales habitées. Leur nouvel album est en écoute sur leur page Myspace.

Mates of State on Myspace.

Mates of StateGet Better

Bang Gang : Le projet de l’Islandais Bardi Johannsson revient 5 ans après l’excellent « Something Wrong » sur lequel il mélangeait électro et trip-hop et auquel avait participé la française Keren Ann, avant leur association sur Lady & Bird. La France est une fois de plus représentée et plutôt 2 fois qu’une puisque Anthony Gonzalez (M83) sera un invité de marque du nouvel opus, aux côtés de Keren Ann qui remplace Esther Talia Casey (la première chanteuse du groupe). Intitulé « Ghosts From the Past« , l’album sortira le 23 juin.

Bang Gang on Myspace.

[Mp3] Bang GangGhosts From The Past

Bang Gang Find What You Get

Wolf Parade : Parmi la ribambelle d’albums que 2008 promettait de voir sortir, si je n’avais dû en choisir qu’un c’est assurément celui des Montréalais de Wolf Parade qui aurait eu la faveur de mes pronostics. Leur premier album « Apologies To The Queen Mary » est pour moi l’un des tout meilleurs de tous les temps (allez soyons fous) et les travaux parallèles de ses 2 leaders (Handsome Furs pour Dan Boeckner ; Frog Eyes, Sunset Rubdown et Swan Lake pour le prolifique Spencer Krug) sont tout aussi bluffants. « At Mount Zoomer » sort le 17 juin et ça va être bien. 2 nouveaux morceaux en Mp3 et 2 vidéos plus anciennes pour s’en convaincre.

[Mp3] Wolf Parade – Language City

[Mp3] Wolf Parade – Call It a Ritual

Wolf Parade on Myspace.

Wolf ParadeModern World

Wolf ParadeShine a Light

De retour au pays, la tête pleine de souvenirs, l’appareil photo plein d’images couleur, n&b et sepia.

Une vie de chien :

Fumeuse d’opium :

Sac de noeuds :

Nénuphars :

Message in a bottle :

Tuk-Tuk :

Kids in the picture :

La possibilité d’une île :

Ca y est on est dans le Sud de la Thailande depuis mercredi. Arrivés a Phuket mercredi, on a visité la ville qui s’est averé plutot moche malgré ce qu’en disent nos guides. Jeudi nous avons pris un tour qui consistait en une journée en bateau avec des arrêts fréquents pour faire du canoé en mer autour des multiples iles. On est notamment allé sur Phang Nga, la fameuse ‘James Bond Island’ comme ils l’appelent ici. Cette ile a vu un épisode des aventures de 007 (L’homme au pistolet d’or) tourné en son sein. Il fait toujours aussi chaud malgré une dépression sur l’Asie du Sud-Est.

Vendredi, départ pour Krabi puis Ao Nang en mini-bus.  Visite de ce bout de paradis, baignade dans une eau bouillonante. En fin de journée les macaques descendent des falaises adossées a la plage pour chaparder quelques fruits aux passants, de gré ou de force…

Samedi, départ en speed boat (une sorte de hors-bord) de Ao Nang pour tout un tas de spots de snorkelling (plongée masque et tuba). La mer est un peu démontée et on décolle allegrement dans les vagues, sans parler des seaux d’eau salée que l’on se prend en pleine face. Les poissons sont au rendez-vous, le soleil aussi…

Dimanche, petite grasse mat’ (8h du matin) puis départ en long tail (bateau typique genre coque de noix) pour Railay. Le plafond est bas aujourd’hui meme s’il fait tres lourd. Nos coups de soleil de la veille (sur les épaules pour moi) nous font un peu souffrir, ca tombe donc plutot bien. Visite rapide de ce bout de plage, paradis des accrocs d’escalade jusqu’a ce qu’un orage s’abatte sur nos tetes. On se dit que cela ne vas pas durer et l’on se réfugie dans un café pour quelques parties de Uno. 1h plus tard il pleut toujours a torrents, les éclairs zebrent le ciel. On profite d’une accalmie relative pour revenir sur la plage et prendre un tail boat pour rentrer. La mer est un peu démontée, suffisant sur cette coquille de noix pour ne pas etre trés rassuré. J’ai pu m’apercevoir la veille que je n’étais pas trop sujet au mal de mer mais au moment ou j’écris ces quelques lignes j’ai l’impression d’etre encore sur le bateau, l’écran de l’ordinateur tangue un peu, je crois que je me sens pas bien….Toilets pleaaaaaaaaaaaase ???????????