« Frightened Rabbit » dans la langue de Shakespeare, c’est un peu l’équivalent d’une « poule mouillée » dans celle de Molière. C’est également le nom du groupe que j’ai le plus écouté cet été, à la faveur de ses deux premiers albums découverts récemment. Ce trio de Glasgow devenu quatuor, composé entre autres des frères Hutchinson,  a pour particularité de ne pas compter de bassiste dans ses rangs. On connaissait les duos guitare/batterie, voici les quatuors sans bassiste. Décidément sale temps pour la 4 cordes.

Leur premier album, « Sing The Greys » est sorti une première fois en 2006 puis une deuxième fois en 2007 chez Fat Cat records après que le groupe se soit faitremarquer au SXSW festival. On y trouve déjà le son caractéristique de ces glaswegians (habitants de Glasgow), à savoir un mélange pop-folk qui n’est pas sans rappeler Snow Patrol ou leurs compatriotes de Biffy Clyro dans leurs moments de calme. On pourrait aussi parler de Coldplay à la sauce Clap Your Hands Say Yeah! mais cela risquerait d’en faire fuir beaucoup…et ce serait bien dommage car ce groupe vaut le détour.  Leur nouvel album, « The Midnight Organ Fight« ,gomme les quelques scories de son prédécesseur et regorge de tubes que certains jugeront sûrement un peu mainstream mais qu’importe. A vous de vous faire votre opinion.

[Mp3] Frightened RabbitThe Twist

[Mp3] Frightened RabbitFast Blood

[Vidéo] Frightened RabbitHead Rolls Off

Frightened Rabbit on Myspace.

Les Ecossais seront en concert à Paris le 9 octobre (avec Bodies of Water) et le 23 novembre (avec Death Cab For Cutie).

Publicités