Les inévitables tops de fin d’année fleurissent un peu partout sur la toile et personnellement j’aime plutôt ça. Tout d’abord parce que ça signifie que l’on approche des fêtes de fin d’année et que c’est une période plutôt sympathique même si je n’écris plus ma lettre au Père Noël depuis…que celui-ci a refusé de faire rentrer Charlize Theron dans ma cheminée l’an passé.

Bref…je disais donc que je fais partie de ceux qui apprécient les tops de fin d’année, ce moment où l’on fait le bilan des dizaines, ou des centaines c’est selon, d’albums écoutés pendant l’année écoulée. On regarde avec attention les tops des collègues blogueurs, des webzines et autre presse spécialisée. On est forcément pas d’accord avec ce qui y est écrit, on peste sur tel ou tel artiste placé en 14ème position alors que merde il est beaucoup mieux que celui qui est en 11ème, faudrait voir à pas déconner quand même !!!! Bref…c’est totalement futile donc complètement indispensable. En tous cas on prend un vrai plaisir à le faire.

Pour changer un petit peu de la routine, j’ai décidé de revenir plus en détails sur ce qui a marqué l’année (mon année) musicale 2008. Cependant, je rassure mes milliards de lecteurs (comment ça je trafique mes stats ?), je posterais également un top-albums-qu’il-est-bien.

Que retenir de l’année 2008 ? La crise ? oui, bon, je voulais dire au niveau musical. La crise ? oui enfin c’est pas nouveau non plus. Le support « physique » (comprendre CD, vynil…) est de plus en plus rattrapé par le support « numérique » (comprendre mp3…), ya qu’à voir le nombre d’artistes ayant choisi de sortir leur album d’abord en téléchargement puis quelques mois plus tard en CD. Les milieux autorisés s’autorisent à penser que le format « album » a lui aussi du plomb dans l’aile par rapport au format « single »…Pas vraiment convaincu par ce débat là.

De 2008, je retiendrais bien évidemment quelques noms qui ont fait l’actualité, à plus ou moins grande échelle, à tort ou à raison… Je vous propose donc de revenir sur les groupes qui ont pour moi marqué de leur empreinte cette année 2008, sans aucune prétention de vous apprendre quoi que ce soit ou de vous faire découvrir qui que ce soit, mais seulement la volonté de vous faire partager ma passion. C’est déjà pas mal non ?

Publicités