Pour ceux qui ne le savent pas encore, en ce moment c’est Les Femmes s’en Mêlent (LFSM), le festival qui fait la part belle aux demoiselles. Et ouais. J’entends déjà certains ronchonner que c’est encore un festival parisien gnagnagna…sauf que LFSM est un festival itinérant :  parisien, provincial et également international donc plus d’excuses. J’ai eu la chance d’interviewer le créateur et programmateur du festival  (voir ici) et j’assiste à quelques unes des soirées depuis jeudi dernier : Nina Kinert au Centre Culturel Suédois puis Au Revoir Simone ce samedi.

Je ne pourrais malheureusement pas être à la soirée de samedi prochain qui promet beaucoup avec notamment le trio anglais Battant. Emmenés par la chanteuse franco-canadienne Chloé Raunet, les londoniens mélangent post-punk, électro, new et cold-wave, en dignes petits-enfants de Siouxsie & The Banshees. Radio Rod, le single de leur 1er album « No Head » est l’un des tubes de l’année à n’en pas douter.

BattantRadio Rod

Publicités