On ne compte plus les groupes en provenance de Brooklyn, ça devient même indécent un tel creuset artistique. L’un d’entre eux est un duo féminin répondant au nom de Telepathe. Leur premier album, « Dance Mother« , produit par Dave Sitek (TV on The Radio) mélange habilement pop aérienne des 90’s et électro minimaliste. Présent au Festival Les Femmes s’en Mêlent samedi dernier en compagnie de Battant, le duo sera ce soir en blacksession chez Bernard Lenoir.

Telepathe So Fine