Après le décevant concert de Bat For Lashes hier soir, sur lequel je reviendrais peut-être quand j’aurais un peu de temps, place à 3 jours de folie à Barcelone pour le festival Primavera.

Départ ce matin dans la grisaille parisienne et arrivée vers 11h30 à Barcelone sous un soleil de plomb. La météo espagnole est aussi incompétente que la nôtre puisqu’elle annonçait 18ºC et il en fait juste 10 de plus. Dans ce sens là bizarrement ça me va bien. Au moment de récupérer mes bagages, je constate que Thomas Mars est a côté de moi, de même que les autres membres de Phoenix, au programme du festival ce soir vers 23h. J’hésite a aller lui glisser un petit mot sur le concert de lundi et puis finalement je m’abstiens. Direction le centre-ville dans le RER local, luxueux et climatisé. Pareil pour le métro.

Quelques supporters barcelonais sont présents avec moi dans le train, en provenance de Rome, les yeux encore plein de confettis et des paillettes entre les dents. Toute la ville est aux couleurs du Barca, les drapeaux du club et les couleurs de la Catalogne fleurissent aux fenêtres. La fierté Catalane n’est pas un vain mot. En meme temps, s’ils ne sont pas fiers de leur club aujourd’hui, quand le seront ils ?

Voila, il est 14h30, autant dire l’heure d’aller manger en Espagne. Ce soir début des festivités avec Phoenix, My Bloody Valentine, Yo La Tengo, Aphex Twin, The Horrors, The Tallest Man On Earth, Bowerbirds, Andrew Bird, Ponytail…

Hasta luego !!