Nul doute que pour certains, « Wooden Arms » sera parmi les meilleurs albums de l’année (n’est ce pas Cécile ?). C’est encore trop tôt pour moi pour le dire. Pas trop tôt dans l’année mais bien trop tôt dans ma phase d’écoute du nouvel album de Patrick Watson. Pour l’instant il n’en ferait clairement pas partie, malgré la qualité indéniable de certains titres (Big Bird in a Small Cage notamment). J’ai du mal à m’enthousiamer autant que pour « Close to Paradise » qui m’avait vraiment enchanté… mais déçu en live. Sans atteindre le niveau de Drifters ou The Great Escape, Fireweed n’en reste pas moins l’une des plus belles chansons de l’année, qui plus est magnifiée par une superbe vidéo qui fleure l’Islande à plein nez.

Publicités