C’est un peu tiré par les cheveux mais le fait que « Eskimo Snow » résulte de chutes de studio du précédent « Alopecia« , qui comme chacun le sait est la chute des cheveux, est un joli pied de nez à l’histoire. L’histoire parlons-en, elle a commencé en 2008 lors de l’enregistrement du troisième album de Why ?, le groupe abstract hip-hop de Yoni Wolf. Les 10 titres présents sur « Eskimo Snow » sont enregistrés mais restent sur le carreau, par souci de cohérence. Cohérence, mais quelle cohérence ? Pour comprendre la démarche de Yoni Wolf, il suffit de jeter une oreille à ce nouvel album. Il contient, selon l’aveu même de son leader, les titres les moins hip-hop qu’il ait enregistré, des titres avec une structure se rapprochant du classique couplet/refrain, pratiquement une hérésie pour un groupe passé maître dans les compositions abstraites.

On avait donc tout à craindre de cet « Eskimo Snow » et Yoni Wolf et sa meute tout à perdre, y compris leur crédibilité. Cela dit, connaissant le talent du bonhomme, on se faisait assez peu de souci sur la qualité des titres de ce quatrième album de la tête de gondole du label anticon. Une fois le single This Blackest Purse avalé, on piaffait carrément d’impatience, convaincu que l’on allait tenir là un nouveau petit bijou après « Elephant Eyelash » et « Alopecia« . Au début, on a quelque peu modulé notre enthousiasme, pour plusieurs raisons qui n’ont rien à voir avec le côté plus hip-pop que hip-hop de l’album. Il y a tout d’abord la longueur de l’album, 10 titres pour 35 minutes, on a tout juste le temps de s’imprégner de ces  compositions plus calmes que c’est déjà fini. Un peu frustrant. Il y a aussi et surtout peu de titres véritablement accrocheurs comme pouvait l’être Rubber Traits, Gemini, The Hollows ou Song of the Sad Assassin pour n’en citer que quelques uns.

Ces quelques regrets ont pourtant tendance à s’effacer au fur et à mesure des écoutes répétées pour laisser place à un sentiment plus favorable. Une fois digérée, cette crème glacée dévoile petit à petit ses charmes à commencer par l’introductif These Hands, superbe ballade aussi courte que poignante enchaînée avec January Twenty Something. Against Me est sans hésitation l’un des meilleurs titres de l’album, porté par le chant aquatique de Yoni Wolf, de même que Into The Shadows of My Embrace, petite sucrerie psyché-folk alambiquée, bien loin du schéma couplet/refrain promis par Yoni. Hormis One Rose et l’excellent This Blackest Purse, le reste est moins marquant, confirmant que cet « Eskimo Snow », tout en étant un bon album, n’atteint pas les sommets des précédents opus de Why?.

Why?This Blackest Purse [mp3]

Why? on Myspace.

Lire l’avis de Benjamin sur Playlist Society.

Lire les chroniques de « Alopecia »  et « Elephant Eyelash » par Cécile.

Voir la vidéo du concert de Why? au Nouveau Casino le 08 juillet sur Grandcrew.

Publicités