Aujourd’hui sort « La Reproduction« , le nouvel album d’Arnaud Fleurent-Didier. La première fois que j’ai entendu parler d’AFD c’était il y à peu de temps, chez Cécile, par une amie à elle qui me vantait les mérites de cet auteur-compositeur français dont j’ignorais jusqu’à l’existence. La curiosité éveillée, j’ai googlisé son nom et suis tombé sur la vidéo de France Culture. Coup de coeur immédiat pour moi qui ne suis pourtant pas un fervent défenseur de la chanson française, surtout quand elle est plus parlé que chanté . D’ailleurs le seul moment où il s’essaye au chant est le passage que j’aime le moins. Ce morceau fait  penser à du Gainsbourg sur le plan du chant, alors que musicalement c’est plutôt très cinématographique, genre B.O de vieux films des 60’s-70’s. Les paroles sont comme souvent dans la chanson française très travaillées, autobiographiques croit-on (en fait autofiction), un peu bobo aussi. Un mélange pour le moins saugrenu mais qui fonctionne à merveille.

Ce morceau date de l’été 2009 et a déjà pas mal buzzé. J’ai choisi de n’en parler que maintenant car l’album sort en ce début d’année et que son auteur sera une des révélations de l’année si le reste de « La Reproduction » a les mêmes gènes que ce France Culture.

Arnaud Fleurent-Didier on Myspace.