Connaissez vous la chillwave ? non ?  et bien vous feriez bien de vous habituer à ce terme barbare car vous risquez fort d’en entendre parler dans les semaines/mois à venir. Ce n’est ni une maladie (« Putain je crois que j’ai chopé la chillwave »), ni un plat exotique (« Chéri, ce soir je fais des chillwave con carne »), mais un mouvement musical aussi appelé glo-fi. A ce stade de l’exposé vous vous dîtes : je ne sais pas ce que prennent les gens qui inventent les noms des courants musicaux mais c’est de la bonne !

C’est vrai qu’il y à un peu de ça à l’écoute des Neon Indian, Washed Out et autres Toro y Moi, trois des ambassadeurs de ce mouvement mélangeant synthés planants, voix réverbérées et beats downtempo. Un peu de musique pour prouver mes dires avec Toro y Moi et leur Blessa sous psychotropes.