Après 3 épisodes on peut d’ores et déjà dire que How to Make It in America, la nouvelle série HBO, sera l’une des séries à suivre en 2010 et au delà. On note beaucoup de points communs avec Entourage, notamment le fait que la série est produite par « Marky » Mark Wahlberg, sauf que l’action se situe ici à New-York et non à Los Angeles. La grosse pomme est d’ailleurs un élément essentiel de la série, il n’y à qu’à jeter un oeil au générique pour s’en convaincre. NYC l’hypercative, la ville qui ne dort jamais, synthétise à elle seule l’esprit d’initiative US, l’American Dream comme on dit là-bas.

How to Make It in America est en quelque sorte une série sur ce fameux rêve américain après lequel courent de nombreux citoyens et immigrés aux Etats-Unis. On suit ici les aventures de Cam (Victor Rasuk) et Ben (Bryan Greenberg), deux amis qui vivent de petits boulots, jusqu’au jour où ils décident de monter leur propre boîte à partir de rien, ou en tout cas vont tenter de le faire. Il y a également Rene (Luis Guzman), qui sort de taule et veut lancer sur le marché une nouvelle boisson énergisante mais doit se frotter à la concurrence. Il y a également toute une flopée de personnages secondaires qui cherchent également leur voie, les uns dans l’art, les autres dans l’humanitaire…

La bande-son est soignée, comme souvent dans les séries US, et fleure bon les rues de NYC. Hip-hop, gangsta rap, disco, rock, tout y passe ou presque.  Comme promis voici l’excellent générique qui donne un bon aperçu du côté arty de cette série que l’on prend un grand plaisir à regarder.

Publicités