J’ai déjà dit ici tout le bien que je pensais de Handsome Furs et de leur dernier album « Face Control » donc place à l’une des vidéos de l’année que je cherchais depuis longtemps sur Youtube (car WordPress ne connaît que ça ou presque) mais que j’ai finalement réussit à récupérer chez Viméo. Je suis Youpi !

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

more about « Best Songs of 2009 : Handsome Furs – …« , posted with vodpod

Week-end de Pâques sous le soleil, comme mon jeu de mot pourri en titre le laisse entendre.

Vendredi soir j’ai eu la chance d’interviewer Sébastien Schuller pour Indiepoprock. Première interview en face à face donc un peu nerveux, d’autant plus que j’adore cet artiste. Finalement il était aussi mal à l’aise que moi au début, donc ça m’a mis à l’aise et lui aussi pour le coup et tout s’est super bien passé. 35 minutes d’interview quand même, où on a évoqué son mariage, le nouvel album, la loi HADOPI, Paul Thomas Anderson, le jet-lag… Ya plus qu’à retranscrire tout ça…

Samedi soir je suis retourné voir Handsome Furs en concert, à la Maroquinerie cette fois-ci. Dan Boeckner et Alexeï Perry étaient encore plus chaud bouillants que l’autre fois. Je serais pas surpris d’apprendre qu’on les a surpris en plein ébat sur scène d’ici peu. Super concert encore une fois.

2 petites vidéos trouvées sur le net, filmées il y à peu à Minneapolis, qui montrent  le côté punk du duo en live :

En parlant de concerts, on arrive dans la période où on ne sait plus où donner de la tête et du porte-monnaie. C’est toujours comme ça au mois d’avril-mai, pareil pour octobre-novembre.Voici quelques dates que je recommande pour le mois d’avril (en rouge celles où je serais présent) :

Mardi 14 avril : Thee, Stranded Horse + Ballake Sissoko (Café de la danse)

Mercredi 15 avril : Whitest Boy Alive (La Maroquinerie)

Jeudi 16 avril : Camera Obscura (La Maroquinerie)

Nina Kinert (Centre culturel Suédois)

Vendredi 17 avril : Matt Bauer + Troy Von Balthazar (Nouveau Casino)

Samedi 18 avril : Au Revoir Simone + Lily Frost + Diving With Andy (Théâtre de l’Alhambra)

Sunset Rubdown (La Maroquinerie)

Vandaveer + Los Chicros (Divan du Monde)

Lundi 20 avril : Our Broken Garden + Juana Molina (La Maroquinerie)

Mardi 21 avril : Enter Shikari (La Maroquinerie)

Hjaltalin (Nouveau Casino)

Micachu + Wildbirds & Peacedrums (Point Ephémère)

Orouni + Benjamin Fincher (Le Motel)

Mercredi 22 avril : Loney dear + Marie Modiano (Point Ephémère)

Cranes + Scary Mansion + Tamara Williamson (La Maroquinerie)

Vendredi 24 avril : Bonnie Prince Billy + Susanna (La Cigale)

Samedi 25 avril : Battant + Telepathe (La Maroquinerie)

Dimanche 26 avril : A Camp + St Vincent (La Maroquinerie)

Lundi 27 avril : Andrew Bird + Laura Marling (La Cigale)

Clare & The Reasons + Fryda Hyvönen (Théâtre Marigny)

Mardi 28 avril : Calogero (non je déconne)

Mercredi 29 avril : The Rumble Strips (La Flêche D’or)

Jeudi 30 avril : Yeah Yeah Yeahs (Bataclan)

Fisherspooner (Nouveau Casino)

Alaska in Winter (La Flêche D’or)

General Elektriks (La Maroquinerie)

Horace Andy ( La Belleviloise)

Flowers From The Man Whot Shot Your Cousin + Morning Star (Bellushi’s)

La première soirée du festival Super ! Mon amour propose une soirée alléchante dans l’enceinte du Point Ephemere. En ce mercredi 11 février, le public parisien est invité à côtoyer successivement le Lyonnais François Virot et les Canadiens d’Handsome Furs.

Le premier nommé a commencé à faire parler de lui il y a quelque temps de ça, avec son groupe Clara Clara dans un premier temps puis en solo. Son premier album « Yes or No » est sorti en fin d’année dernière et on a pu le croiser sur scène lors de différentes premières parties. C’est également en ouverture d’un groupe plus chevronné qu’on retrouve le gone, seul avec sa guitare. François Virot est une sorte d’anti-héros, qui ne semble pas rechercher les lumières, qui semble même parfois gêné d’être là, devant nous. Les apparences lui importent peu, il est là pour jouer ses morceaux, comme il le ferait devant un parterre de potes. Et des morceaux il en a des bons, à l’image d’un Cascade Kisses, d’un Dummies ou d’un Say Fiesta . Quand il arrive à court d’imagination, il pioche dans les reprises les plus improbables, de Jay Z à Abba. François Virot est une sorte de Pierre Richard indé, un petit blond avec une chaussure noire, qui touche le public par son innocence et son côté je-m’en-foutiste, drôle et agaçant, c’est selon.

Tête d’affiche de la soirée, le duo Handsome Furs formé par Dan Boeckner et Alexei Perry. Couple à la ville comme à la scène, les Canadiens ont commencé leur collaboration chez eux avant de se voir proposer comme un défi de venir interpréter les morceaux sur scène. La formule a tellement bien fonctionné que Sub Pop les a signé pour leurs deux premiers albums. C’est justement en vue de la sortie prochaine de « Face Control », le successeur de l’excellent « Plague Park », que le duo est présent ce soir. Bien qu’anglophones, les canadiens font l’effort d’apprivoiser le public en distillant quelques phrases en français et notamment leur joie de se produire à Paris. Classique mais toujours bienvenu. Le set démarre avec Legal Tender, un nouveau titre bien dans la veine de ce que le duo a laissé entrevoir sur son premier album. Alexei Perry s’occupe de tous les bidouillages électroniques, synthé, boite à rythme, harmonium alors que Dan Boeckner assure voix et guitare saturée. Le couple enchaîne les nouveaux titres et quelques uns attirent déjà l’oreille à la première écoute (Evangeline; Radio Kaliningrad ; Nyet Spasiba) , laissant augurer un nouvel album au moins aussi réussi que le précédent mais dans une veine plus électro-vodka. Le premier album, parlons en. Il faut dire que le public, assez nombreux, du Point Ephémère est venu pour les titres de « Plague Park » et non ceux de « Face Control » qu’il ne connaît pas encore. Vœu exaucé. Alexei Perry est déchainée, jumpe derrière son synthé et lance des regards de braise à son fiancé. Ya pas à dire, ces deux là respirent l’amour passionnel à plein nez, le sexe aussi. Le couple échange un baiser durant le set et finit celui-ci vautrés l’un sur l’autre, un grand sourire illuminant leurs visages. Le nôtre aussi…

Connus ou inconnus, voués à la gloire ou aux gémonies, cette nouvelle rubrique aura pour but de présenter en quelques lignes des groupes qui je l’espère feront parler d’eux dans les semaines/mois à venir.

Cat People : Du post-punk espagnol qui a le goût de rosbeef. Rien de novateur mais suffisament bien foutu pour que ceux qui ont aimé Interpol et consorts y trouvent leur compte. L’album est en écoute sur leur page Myspace.

Handsome Furs : Le retour du stakhanoviste Dan Boeckner et sa fiancée Alexei Perry. Ce projet en forme de boutade a gagné ses lettres de noblesse sur la foi d’un premier album enthousiasmant. Le successeur (« Face Control ») arrive bientôt. En écoute le 1er single I’m Confused [mp3].

Team Ghost : Ex moitié de M83, Nicolas Fromageau avait laissé son compère Anthony Gonzalez aux commandes du vaisseau après 2 albums, les meilleurs soit dit en passant. Le voici de retour avec son nouveau projet qui sonne comme du…M83. La preuve avec A glorious time [mp3]. Le reste est sur la page Myspace.

Baden Baden : Quintet français qui a tout pour être l’une des révélations folk rock de l’année dans l’Hexagone, au même titre que Cocoon ou The Delano Orchestra, dont j’avais parlé ici bien avant le buzz. Alors pourquoi pas ? En écoute les titres The Book page 1 [mp3] et Could You Could You [mp3]. En concert gratuit le 5 février à l’OPA. Le reste est sur la page Myspace.

Screaming Lights : Tout justes sortis de l’adolescence et déjà une belle aisance scénique comme aperçu hier lors de la soirée Rock is Dead? à la Flêche d’Or. A écouter l’efficace single GMN [mp3], le reste est sur la page Myspace.