En octobre 2005 j’avais plein d’espoir, de rêves de gloire pour les canadiens de Wolf Parade, je leur prédisais une carrière à la The Arcade Fire et plein de cadeaux sous le sapin en fin d’année. Finalement il n’en a rien été ou si peu. Dommage tant pour moi « Apologies To The Queen Mary » restera comme un des meilleurs albums de ce début de siècle. 

Wolf ParadeShine A Light  

2 ans plus tard les têtes pensantes (et chantantes) que sont Spencer Krug et Dan Boeckner se sont dédoublées comme dans le clip de Shine A Light. On doit notamment à Krug les projets Sunset Rubdown et Swan Lake qui ont vu le jour l’an passé.  Pendant ce temps Dan Boeckner enregistre quelques titres chez lui avec Alexei Perry, sa fiancée.

 

Le résultat ne se fait pas attendre et sort tout droit chez Sub Pop, excusez du peu. Le premier album du duo prénommé Handsome Furs s’intitule « Plague Park » et est une nouvelle preuve si nécessaire du talent de Boeckner. Les 9 titres qui composent cet opus pourraient passer pour des inédits de Wolf Parade, Boeckner lui même décrit le projet comme « du Wolf Parade sans le gars que tout le monde aime (Krug) et sans vrais instruments ».  Le bonhomme est modeste tant sa côte de popularité n’a rien à envier à celle de son acolyte. Pour ce qui est des instruments, on retrouve les arpèges de guitares et la voix éraillée qui guidaient la meute sur « Apologies To The Queen Mary » tandis que sa douce s’occupe des synthés et de la boîte à rythmes.  Le résultat est une fois de plus un modèle de pop/folk psyché dont se détachent les titres Sing! Captain (en écoute dans la radio-blog), Snakes On The Ladder, What We Had et Dumb Animals. J’espère seulement que ces belles fourrures n’auront pas la peau de Wolf Parade et que les 2 têtes pensantes ne feront plus qu’un afin de pourquoi pas donner vie à ma prédiction. C’est tout le mal que je leur souhaite.

Handsome FursDumb animals

 

Publicités