Après le boeuf, le mouton, le poulet, c’est maintenant le porc qui fait peur à tout le monde. Apparemment l’adage qui disait « Tout est bon dans le cochon » va pouvoir être remis au goût du jour : « Tout est bon dans le cochon…sauf la grippe ». Comme d’habitude, la paranoïa est entretenue par les médias qui disent de ne surtout pas paniquer mais font leurs choux-gras d’un risque de pandémie planétaire.

Pendant ce temps là la bêtise humaine n’a, comme on le sait, pas de frontières et malheureusement bien peu de limites. En Egypte, l’ensemble du cheptel porcin (250 000 bêtes) a été purement et simplement abattu par simple principe de précaution. Aux dernières nouvelles, aucun porc égyptien n’avait pourtant séjourné au Mexique… Du coup, je sais pas si vous avez remarqué, on ne parle plus de grippe porcine mais de grippe mexicaine. Je propose donc que l’on abatte également la population mexicaine, par simple principe de précaution, et puis aussi tant qu’on y est tous ceux qui ont mangé des nachos, des burritos ou du guacamol ces derniers jours, voire même les bouffeurs de Pepito !! On est jamais trop prudents.

Et vous vous aimez le pandémie ?

Publicités