mars 2006


Est-ce que c’est le poids des ans qui commencent à se faire sentir ou le fait de s’être couché a 6h30 dimanche matin + le changement d’heure mais j’ai l’impression d’avoir été parachuté dans un épisode de Derrick. Hier soir je me suis même endormi chez le kiné.
Il faut dire que depuis vendredi dernier j’ai enchainé les soirées loin de la casa et mon tendon me fait sentir que c’est lui le patron, le boss, le grand manitou…

J’ai notamment pu voir au ciné « 13 Tzameti« , 1er film de Gela Babluani. Grand prix à Sundance, Lion du futur à Venise, l’attente était forcément là. A l’arrivée une déception comme souvent quand on s’attend à quelque chose de bien, déception sur la forme plus que sur le fond. Le scénario est (quoi que certains en disent) assez original, c’est le vrai point-fort du film. Malheureusement il est desservi par une interprétation franchement pas terrible (presque toute la famille du réalisateur joue dans le film) et un manque de moyens inhérent au fait que c’est un 1er film. Il se murmure que Brad Pitt et sa société de production Plan B serait en train de racheter les droits pour en faire une adaptation US…

Toujours dans la rubrique « déception du 7ème art », le multi-oscarisé « Collision » (Crash en VO) est un pétard mouillé, un film sur le racisme raté ou tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.
Dans un autre style, Gino était là en début de semaine, il m’avait ramené une cuillère à absinthe mais je crois que c’est définitif, la « fée verte » achetée à Prague ne nous rendra pas fou.

Pas mal de concerts en prévision (Pretty girls make graves la semaine prochaine puis We are scientists à mon retour de Cuba avant les ptits jeunes Arctic Monkeys, Morning Runner, Sunshine underground…).
Dans un avenir plus lointain, Radiohead est confirmé à Rock en Seine et Placebo est fortement pressenti, de même que Archive mais a Solidays cette fois-ci.

Publicités

* The Dead 60’s – Riot Radio.
* Hard-Fi – Hard to beat.
* Hot Hot Heat – No not now.
* The Killers – Somebody told me.
* The Sunshine underground – Put you in your place.
* Von Bondies – C’mon c’mon.
* The Bravery – Unconditional.
* Bloc Party – Banquet.
* Stellastarr – My Coco.
* Katerine – 100% VIP.
* Scissor Sisters – Comfortably numb.
* Chemical Brothers – Hey girl, hey boy.
* Scenario rock – Skitzo dancer.
* Pulp – Disco 2000.
* Blur – Girls and boys.
* New Order – Crystal
* The Vines – Ride.
* The Subways – Oh Yeah.
* We are Scientists – Inaction.
* The Arcade Fire – Neighborhood #3.

Vendredi soir, rdv au Truskel pour fêter la Saint-Patrick. Un ex-animateur de M6 reconverti dans la radio est aux platines et visiblement il a toujours du succés vu la soupe de langues servie sur la piste.
Samedi je mate « Le crime farpait » d’Alex de la Iglesia et « Moi toi et tous les autres » de Miranda July, 2 films que j’avais malheureusement manqué en salles. Même s’ils jouent dans 2 registres différents (la comédie au vitriol pour le 1er, la comédie « sentimentale » pour le 2nd), ces 2 films ont le grain de folie que je prends plaisir à regarder.
J’en profite également pour mater les 3 premiers épisodes de la sitcom US « The Office » avec parmi les acteurs un ex-Six Feet Under (Arthur) et le héros du pas trés drôle « 40 ans toujours puceau ». Bonne surprise que cette série qui retrace la vie d’une petite entreprise, les relations patron/employé sur un ton décapant et franchement drôle.
Dimanche je vais faire un tour au Salon du Livre, j’achète « Millenium People » en poche de J.G. Ballard, les bouquins du Diable Vauvert me font envie mais sont un peu chers. Beaucoup d’écrivains ont l’air d’attendre désespérément un livre à signer, par contre il y a foule devant les « people » : Guy Bedos, Catherine Ceylac, Pascal Sevran…
Visiblement ya des connaisseurs…

Dernières insomnies :
Maurice Dantec "Les Racines du Mal"/Chuck Palahniuk "Choke"
Racines mal Choke

En cours :
Dennis Johnson "Déjà Mort"
Deja Mort2

A venir :
Theodore Roszak "La conspiration des Ténèbres"/Brett Easton Ellis "Lunar Park"
ConspirationLunar Park

maniac
A l'époque cette affiche (et le film associé) avait fait scandale de par sa cruauté, son côté malsain et pour la bosse dans le pantalon que l'on distingue assez bien.

25 ans plus tard, la photo a remplacé le dessin, l'affiche est toujours aussi gore mais la bosse dans le pantalon n'est plus suggéré mais au contraire accentué par une petite phrase en diagonale. Le parallellisme entre le couteau et la bosse ne sont surement pas feints.

Hostel

* Air – Alone in Kyoto
* Amusements Park on Fire – Venosa
* Arctic Monkeys – Fake Tales of San Francisco
* Cocteau Twins – Heaven or Las Vegas
* Coldplay – Amsterdam
* Editors – Munich
* Frank and Walters – Fashion crisis hits New York
* Frank Black – Los Angeles
* Maximo Park – Limassol
* Mogwaï – Glasgow mega-snake
* Morcheeba – What New York couples fight about
* Muse – Stockholm Syndrome
* Pixies – Motorway to Roswell
* Sigur Ros – Milano
* Superheroes – Miami
* The Rentals – Barcelona
* The Cure – Fire in Cairo
* The Stills – Of Montreal
* The Thrills – Santa Cruz (you’re not that far)

DCFC

Le dernier concert auquel j'avais assisté (Nada Surf) avait pour 1ère partie Vanderslice, du bon rock bien ricain, sympathique mais ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable. 3 mois plus tard, un tendon bionique en plus, comme un clin d'oeil du destin, le 1er concert auquel j'assiste a pour 1ère partie Vanderslice. Peut être est ce le fait d'avoir déjà entendu les morceaux une 1ère fois ou le fait de regouter à l'ambiance du live mais j'ai apprécié leur performance cette fois-ci. J'ai lu quelque part que le groupe devrait se produire bientôt dans une formation plus riche que le guitare/batterie auquel j'ai eu droit les 2 fois, ça promet.
La tête d'affiche avait pour nom cette fois-ci Death Cab for Cutie, pas encore super connu en France mais gros carton Outre-Atlantique. La preuve en est le nombre de citoyens US présents au Trabendo ce soir-là, on se serait cru a Seattle. Ben Gibbard et sa bande (dont le guitariste se prenant pour Steve Zissou) n'ont pas fait le concert de l'année (du moins je l'espère) mais leur prestation fut plus qu'honorable avec quelques fulgurances notamment "We looked like Giants" et ses 2 batteries ou encore "Transatlanticism".